À Voir

Ce que la région vous offre à découvrir

Mouscron

Le musée de Folklore

Partez à la découverte du patrimoine Picard. Le musée vous invite à une promenade dans le temps en découvrant ses neuf reconstitutions d’intérieur, ses collections thématiques, ses artisans. Cette maison de la tradition mouscronnoise constitue un merveilleux instrument didactique pour les jeunes générations et demeure le témoin expressif d’une époque révolue.

Autrefois situé dans une ancienne maison d’époque rue des Brasseurs 3, le musée fait peau neuve et accueillera ses visiteurs à l’arrière de ses anciens locaux à partir de mai 2019.

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h, samedi et dimanche de 14h à 18h.

Infos et renseignements sur le site www.musee-mouscron.be

Le Parc communal

Prenez un bol d’air au centre de Mouscron. Ce lieu vous permettra de vous ressourcer sans quitter le noyau de la cité. Des allées agréables aux fleurs et aux arbres d’une grande variété en passant par la plaine de jeu et le bac à sable, le parc communal est un endroit de délassement pour tous les âges. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des plus beaux de la région.

Le parc de Mouscron abrite sur une surface de 7ha36a, à part une dizaine d’espèces, toutes les variétés plantables sous le climat local. Le parc fut inauguré le 17 juillet 1932 par Fernand Coq, Ministre de la Justice.

L’Hôtel de Ville

La construction de l’hôtel de ville a été décidée en 1886. Le collège lança un concours afin de sélectionner le meilleur projet. Vingt-deux architectes y prirent part dont Victor Horta !

Le projet est finalement attribué à un Brugeois, René Buyck. La première pierre fut posée le 8 mai 1888 et l’inauguration eut lieu le 13 juillet 1890.

Infos et renseignements : www.visitmouscron.be

Le Château des Comtes

La Seigneurie de Mouscron s’étendait sur les trois quarts de la paroisse. Propriété des Seigneurs d’Audenarde, une branche cadette de la Maison de Louvain, elle est vendue en 1332 à Bernard de la Barre, un bourgeois de Tournai. Dans la première moitié du XVème siècle, Oste de la Barre transforme la ferme des Ramées en véritable château fort qui deviendra plus tard le château des Comtes. L’édifice, aujourd’hui propriété de la ville, porte toujours ce nom.

A l’heure actuelle, la visite intérieure n’est pas possible, par contre, une belle balade didactique a été aménagée autour des douves. L’occasion d’une promenade des plus agréables.

Infos et renseignements : www.visitmouscron.be

Le Centre Marcel Marlier

Etes-vous prêt à aller à la rencontre de Marcel Marlier ? Le centre Marcel Marlier est un lieu consacré au talent et à l’univers de l’illustrateur mouscronnois, l’un des plus grands dessinateurs pour la jeunesse. A travers des croquis, des vidéos d’animation, des films et des documents inédits, voyagez en compagnie de cet artiste hors du commun. Quel que soit votre âge, plongez au cœur de son univers et rencontrez Martine, son héroïne fétiche, au cours d’une balade remplie de découvertes et de surprises.

Infos et renseignements :
Centre Marcel Marlier
Dessine-moi Martine
Avenue des Seigneurs de Mouscron n°1
www.centremarcelmarlier.be

Mais encore, des expositions,
des spectacles et concerts.

Centre Culturel Marius Staquet
Rue Roger Salengro
www.centrecultureldemouscron.be

Ancienne piscine
Place Charles de Gaulle

Wap Doo Wap
café-concerts
rue du Beau-Chêne 20
http://www.wapdoowapmouscron.com

Centr’Expo
tous types d’événements festifs, culturels, populaires.
Rue de Menin 475
www.mouscron.be/loisirs/centrexpo/evenements

La Prairie asbl
ferme pédagogique
Rue de la Vellerie 121
www.prairie.be

Aux alentours

COURTRAI (15 km)

Ville située en région Flamande. Vous pourrez vous promener à travers le Béguinage, et admirer les vestiges d’anciennes fortifications, ainsi que la « Tour de Broel » enjambant la Lys. Laissez-vous surprendre par cette ville chargée d’histoire, de créativité et de cultures diverses.

Lille (25 km)

Capitale des Hauts-de-France, Lille est un véritable centre culturel, dans lequel les influences Flamandes du XVIIe demeurent toujours. Le centre historique du vieux Lille vous enchantera, perdez-vous au gré des ruelles et laissez-vous séduire par cette ville qui marie histoire et modernité.

TOURNAI (25 km)

Réputée pour sa vaste cathédrale et sa grand-place, Tournai vous propose des lieux emprunts d’histoire, mais est également une ville culturelle qui propose régulièrement diverses expositions de tous genres. Laissez-vous guider au cœur de la citadelle et de ses souterrains, visites gratuites à certaines périodes de l’année 😉

GAND (60 km)

Autrefois ville portuaire, Gand est aujourd’hui une ville culturelle, dont le centre piétonnier est connu pour son architecture médiévale. Vous serez séduits par le charme et l’ambiance qu’elle dégage.

BRUGES (60 km)

Plus connue sous le nom de « la Venise du Nord », Bruges se distingue par ses canaux, ses rues pavées et ses bâtiments médiévaux. Vous pourrez admirez la vue panoramique qu’offre le Beffroi situé sur la Grand Place, et vous laisser envoûter par le charme de ses canaux.

BRUXELLES (110 km)

Capitale de l’Union Européenne, Bruxelles a également ses lieux chargés d’histoire. Flâner sur la Grand-Place, musées divers, Atomium, jardin de la Tour Japonaise ou du Pavillon Chinois, Bruxelles vous surprendra à plus d’un égard !

MONS (80 km)

Chef-lieu de la province du Hainaut, la Grand Place de Mons est bordée de bâtiments aux styles architecturaux variés.

L’événement folklorique par excellence à Mons est la ducasse de Mons, appelée également Doudou. Entre combats, chevaliers, dragons, ascension du Car d’Or, les enjeux sont conséquents pour la ville. Une légende dit en effet que le Car d’Or doit gravir d’un seul élan la rampe qui longe la collégiale pour éviter le malheur à la ville. Des milliers de mains se joignent alors pour hisser l’attelage au sommet. S’en suit le combat de Saint-Georges terrassant le dragon, qui attire également les foules… la queue du dragon est réputée « porte-bonheur », se sont alors des milliers de mains avides d’arracher le crin de la queue « d’el biète » qui vont s’animer pendant la demi-heure de combat entre Saint-Georges et le dragon.